Créativité - projets développer votre créativité pour innover tous les jours

Les cinq “créativité”

Hubert JAOUI qui a été un des premiers à formaliser en France, 5 formes de Créativité qui suivent un ordre chronologique dans les processus de l’innovation.

Classiquement, quand on parle de Créativité, on pense Créativité d’invention, production d’idées. Il est vrai que cette phase est centrale dans le chemin qui mène à la résolution d’un problème ou à la création d’un produit. Mais limiter le comportement créatif et l’usage de techniques créatives à cette seule phase, c’est une erreur.

C’est tout au long de ce processus que doit se manifester l’esprit créatif, faute de quoi la chaîne de l’innovation risquerait de se briser là où le maillon est le plus faible en amont ou en aval de la production d’idées proprement dite.

La créativité de Perception

Avant de créer, avant de traiter un problème, il importe d’abord de bien le percevoir, c’est-à-dire de le voir, de l’entendre, de le sentir sous toutes ses faces et dans toutes ses dimensions. Pour cela, rien ne vaut la naïveté du regard de l’enfant, la curiosité insolente de l’étranger qui débarque et ose poser toutes les questions parce que, pour lui, rien n’est donné à l’avance. Diverses techniques de déconditionnement peuvent aider à décaper nos terminaisons sensorielles, à nous guérir de nos diverses myopies et à saisir plus complètement, plus franchement les données des problèmes que nous avons à lever.

La créativité d’ Analyse

Il est courant d’affirmer que l’analyse est un acte purement logique. Cette affirmation est parfois faite par des personnes qui utilisent les techniques de créativité, pour rechercher des solutions. Ils ne se rendent pas compte que les techniques de créativité leur seraient aussi utiles pour découvrir le véritable problème. En effet, une analyse plate et banale risque de conduire les chercheurs à appliquer leurs efforts à un faux problème, en tous cas à négliger le problème principal et il serait grave de ne s’en apercevoir qu’à la fin de la recherche. L’application des techniques d’analyse créative permet de décomposer un problème simple ou complexe en ses différents éléments constitutifs puis de les restructurer suivant un ou plusieurs modèles explicatifs.

Les modèles sont construits selon une forme graphique qui permet immédiatement de saisir la hiérarchie des sous-problèmes, de choisir ceux qu’il est le plus urgent de traiter. Ainsi ou peut indiquer aux chercheurs les directions à emprunter en priorité. Cette Analyse Créative met aussi en évidence les critères d’évaluation qui serviront dans la suite de la recherche, à sélectionner parmi les idées produites pour retenir celles qu’il conviendra de tester avant de les réaliser.

La créativité de Production

C’est aujourd’hui la forme la plus classique, la plus connue de la Créativité. C’est pour produire en peu de temps un grand nombre d’idées originales qu’ont été mises au point les méthodes recouvrant un catalogue de plus de 200 techniques différentes.

La créativité de Sélection

Une fois les idées trouvées, il restera à les évaluer et à choisir celles qui seront appliquées. Ici intervient une autre forme de Créativité. Le décideur non créatif serait un homme qui jugerait les propositions qui lui sont faites, plus en fonction du passé qu’en fonction de l’avenir. Ce serait un homme qui aurait toujours de bonnes raisons pour rejeter les idées et qui aurait beaucoup de mal à en trouver une seule qui permettrait au moins d’essayer. Par opposition, le décideur créatif est l’homme qui est capable de voir, dans toute idée neuve au-delà de ce qui va provisoirement déranger certains, les éléments porteurs de richesses à venir, qui sont la base du Chiffre d’Affaires et du bénéfice futur.

La créativité d’ Application

Tant que l’idée nouvelle n’est pas réalisée, la création n’est pas achevée. On ne peut pas se contenter de donner l’ordre de créer. Même si l’idée retenue a subi une série de tests qui ont démontré sa validité, ce sont les hommes, les équipes, qui vont la mettre en pratique qui porteront l’immense responsabilité du décollage et de la réussite. Là encore, doivent intervenir d’autres formes, d’autres techniques de Créativité pour impliquer dans la réalisation, des personnes qui n’auront pas été forcément associées à la conception, pour vaincre les dernières résistances, pour donner solidité et énergie au nouveau produit, à la nouvelle technique, à la nouvelle organisation.

Les initiales des 5 étapes ont donné l’acronyme PAPSA.